Bien communiquer en Inde

Comment bien communiquer en Inde ?

Vous souhaitez aborder l’immensité du marché indien mais vous ne savez pas par où commencer ? Faites confiance à une personne d’expérience pour communiquer sur vos produits de la manière la plus efficace !

Ceci est le 1er article d’une série proposée par Asie Traductions sur l’analyse culturelle de l’Inde. Il a pour vocation de vous éclairer sur les particularités de l’Inde, sa culture et son économie, et surtout comment bien communiquer !

Les langues indiennes ne sont pas si diversifiées que ce que l’ont croit.

L’Inde possède deux langues fédérales, parlées sur l’ensemble de son territoire: le Hindi (हिंदी) et l’anglais.

Il existe deux autres grandes familles linguistiques dans le Sud et l’Est du pays: les langues dravidiennes et les langues tibéto-birmanes.

Comme pour la Chine, l’Inde possède une diversité linguistique moins prononcée autour de la capitale fédérale New Delhi que dans le Sud et l’Est, où des communautés diverses se retrouvent séparées par de grandes chaînes de montagnes.

 « La communication entre les différentes instances gouvernementales, nécessaire dans une démocratie hautement bureaucratique, sera nettement plus fluide au Nord qu’au Sud. »

L’Inde possède une économie ouverte depuis plus longtemps que la Chine et les premiers investisseurs se sont implantés surtout au Sud afin de minimiser les coûts de transports maritimes. Mais le Nord du pays a longtemps été négligé par les investisseurs étrangers et constitue aujourd’hui une nouvelle cible de prospection.

« De nombreuses opportunités sont encore à prendre en Inde du Nord, où le manque d’infrastructures est criant mais où le salaire moyen et la lourdeur administrative est bien moins présente qu’au Sud. »

Et c’est au Nord que l’Inde est le plus uniforme en termes linguistiques. Non seulement, la connaissance du hindi y est plus forte, d’autant que les langues régionales diffèrent peu de celui-ci, mais en plus, faute de développement, la connaissance de l’anglais y est moins prononcée.

Vous aurez donc tout intérêt à vous faire accompagner par un interprète hindiphone afin de ne rien manquer des opportunités de négociations avec des fournisseurs locaux ou des représentants de l’état.

Nous l’aurons compris, les Indes au pluriel ne sont désormais plus qu’une vieille expression coloniale anglaise et la nation, Rahstra (राष्ट्र), de cet immense pays commence à s’affirmer. L’Inde mérite donc d’être découverte (ou plutôt re-découverte) à la lumière de ces informations.

Pour pouvoir vous accompagner efficacement, un bon interprète doit savoir adapter son diction en fonction de son interlocuteur et il ne peut le faire qu’après une longue expérience sur place.

Des traductions efficaces et un accompagnement sur mesure adapté à votre business est ce que propose Asie Traductions, retrouvez toutes les informations sur notre page http://www.asie-traductions.com

 A bientôt !